Pour la 5ème édition de la balade circassienne, l’équipe culturelle de Cauterets a ouvert de nouveaux horizons artistiques avec la venue de l’école supérieure des arts des Pyrénées qui a aménagé le Pont d’Espagne avec des oeuvres originales, entre ours désarticulé et feu en céramique. Organisée en partenariat avec le Parc National des Pyrénées, le spectacle a vu les artistes, Violaine Arrouy au mât chinois, Éric Brochard  à la contrebasse, Laure Gougeon au fil et Marie Rodriguez à la danse, présentés une oeuvre décalée, émotionnelle et humoristique sous la direction d’Eric Durand à la mise en scène. Malgré une météo capricieuse ce sont 160 personnes (sur les 2 représentations) qui ont pu assister à la rêverie du Pont d’Espagne.

Sous forme de tableaux, les spectateurs voyageaient à la fois physiquement et mentalement, les univers variés proposés ont permis un voyage du corps et de l’esprit.

Eric Brochard joue dans une ambiance féérique.

 

Vous ne rêvez pas, Laure est bien en talon sur le fil !

 

Marie Rodriguez danse sur les airs de la contrebasse et des paysages du Pont d’Espagne.

 

Laure maitrise son tableau avec engagement et humour sous les yeux émerveillés des spectateurs.

 

Tous en route pour le prochain tableau !

 

Marie et Eric assurent le début de la balade pour une mise en bouche poétique.

 

Violaine à l’envers mais au bon endroit.

Laure tout sourire entre en scène.

 

DECOUVREZ TOUTE LA GALERIE PHOTO ICI