Bonjour à tous !

Je m'appelle Morgane, je vis à Cauterets et aujourd'hui je vous emmène au lac de Gaube au petit matin.

Ce jeudi 7 septembre, je suis montée au Lac de Gaube avec Matthieu et l’équipe du Pont d’Espagne. 

Nous avions rendez-vous à 9h à Cauterets pour le départ en direction du Pont d’Espagne. 7km de voiture et nous arrivons aux portes du Parc National des Pyrénées, un lieu vraiment unique, d'ailleurs, l’hiver, nous appelons « le Petit Canada ».

Matthieu et moi avons souhaité arriver un peu avant l’équipe du Pont d’Espagne. Nous préparons nos sacs photos, la petite veste (car le matin il ne fait pas très chaud) et aujourd’hui  nous avons la chance d’avoir une magnifique mer de nuages.

Les équipes du Pont d’Espagne sont là ! Nous montons avec eux jusqu’au télésiège de Gaube. Les couleurs sont déjà folles avec la brume qui s’éparpille dans les sapins.

Il est maintenant temps de prendre le télésiège de Gaube, la montée dure environ 12 min. Arrivés en haut du télésiège, nous voilà partis en direction du Lac de Gaube par un chemin de 15 min, avec un petit passage dans les sapins.

Nous marchons les yeux grands ouverts pour guetter des isards ou des marmottes qui voudraient bien se montrer. Malheureusement pour nous, ce matin, ils ne sont pas venir dire bonjour.

Nous avançons et, au loin, nous commençons à apercevoir le Lac de Gaube. Les couleurs sont folles, le lac est d’un bleu turquoise magnifique, le soleil commence à se refléter dessus et, derrière nous, c’est la mer de nuages.

Une petite pause s’impose pour admirer la beauté du site et prendre des photos évidemment.

Même si aujourd’hui nous n’avons pas vu d’isards ou de marmottes, nous avons pu approcher les chevaux qui se réveillaient face au lac de Gaube, il y en a qui ont de la chance !

La mer de nuages se met à faire le yoyo, monter, descendre… C’est vrai que quand elle monte, il fait un peu froid, surtout avec la petite rosée du matin. J’en profite pour découvrir d’autres couleurs, j'ai l'impression de me retrouver dans certains clichés du Loch Ness. Peut-être avons-nous aussi une créature dans le lac….mis à part des poissons bien sûr !

Je me pose un petit moment sur un cailloux, à gauche de l’hôtellerie de Gaube et je profite de ce moment unique, calme. Il y a vraiment tout pour se relaxer.

Il est maintenant temps pour nous de redescendre à Cauterets, ressourcés et en forme !

Sur le télésiège, nous sommes presque seuls… à descendre ! C’est le petit moment que j’aime bien, rencontrer les vacanciers qui vont eux aussi profiter d’un moment top au lac de Gaube et leur dire bonjour.

Et vous, c’est pour quand le lac de Gaube ?