Bonjour à tous !

Je m’appelle Camille, j’ai 31 ans, originaire du Béarn, et je propose de vous embarquer dans ma (re)découverte de Cauterets.

Après mon premier article sur ma (re)découverte de Cauterets, je vous propose aujourd'hui de partir à la découverte des plaisirs sucrés de Cauterets. Bon voyage et bonne dégustation à tous.

Les plaisirs sucrés de Cauterets

Je ne sais pas vous, mais pour moi une bonne journée de ski ou de marche dans la neige ne peut se terminer que par un goûter bien mérité !
Après tout, les vacances c’est aussi profiter de produits pas toujours très light mais toujours savoureux.
Et à Cauterets, on est servis : petite excursion auprès des artisans qui excitent nos papilles…

Le Berlingot, trésor de la culture locale

Ici, le berlingot est plus qu’une friandise, c’est un pan de l’histoire du village ! Au début du XIXe siècle, les curistes étaient nombreux à venir profiter des eaux thermales de Cauterets. Pour soigner les maux de gorge, il était préconisé de boire cette eau et d’atténuer son goût de souffre en suçant un bonbon dur composé d’eau, de sucre et de sirop de glucose. C’est ainsi que Cauterets s’est lancée dans la fabrication de berlingots.

Aujourd’hui, il subsiste quatre de ces fabriques artisanales, toutes situées au coeur du village : la Confiserie Marinette, À la Reine Margot, Aux Délices et L’Ourson.

J’avais le souvenir qu’enfant, en passant la porte de l’une de ces boutiques, j’entrais dans un tourbillon de couleurs et de senteurs qui me faisait inévitablement saliver. Rien n’a changé ! Framboise, citron, bergamote, menthe-chocolat… Ce sont des dizaines de parfums parmi lesquels il faut choisir… Vous voyez le dilemme ? Le temps de me décider, j’ai assisté à l’une des sessions de fabrication qui ont lieu tout au long de la journée. J’ai déjà vu ça des dizaines de fois depuis que je viens à Cauterets mais admirer cette pâte brillante et sucrée être malaxée et découpée, je ne m’en lasse pas. Et autour de moi, le même regard hypnotisé.

Ah, j’y pensais, petit conseil pour votre dentition : avec le berlingot prenez votre
temps, ça se déguste… Le croquer, c’est s’y risquer !

La Tourte aux Myrtilles

Une autre spécialité du coin, c’est la tourte aux myrtilles. Créée par Gillou, une figure locale tant pour ses pâtisseries que pour son accueil chaleureux, ce gâteau
est devenu une institution !

Aujourd’hui, Gillou n’est plus aux fourneaux mais la boulangerie qui porte son nom perdure. La Table du Boulanger aussi propose cette spécialité locale tout comme d’autres douceurs.

Parce que, gourmand un jour gourmand toujours, c’est aussi bien de varier les plaisirs avec une tarte aux myrtilles, une tourte au chocolat ou encore un sacristain.

Les chocolats maison

Pour contrer le froid, me remettre de mes exploits sportifs et gagner en réconfort mon meilleur ami c’est… le chocolat chaud !

Alors autant vous dire que lorsque j’ai entendu parler d’une chocolaterie artisanale dans le village, je ne me suis pas fait prier pour m’y rendre. Direction donc la petite boutique et salon de thé le Refuge des Sens pour un goûter cacaoté avec, pour Seb, un thé accompagné d’un Calypso (gâteau au chocolat, praliné et marmelade d’orange) et pour moi un chocolat chaud épicé aux subtils arômes de vanille et de cannelle avec un Rocher Suisse (boule d’amandes grillées et riz soufflé enrobée de chocolat au lait).

Saveurs garanties mais, après ça, ne prévoyez pas de faire de grandes choses, vous êtes calés pour un bon moment !

La confiture au chaudron

Parmi les plaisirs sucrés, les confitures tiennent une bonne place n’est-ce pas ? Surtout quand elles sont faites maison et qu’elles ont cuites longuement dans un chaudron de cuivre… J’ai personnellement un faible pour les confitures de fruits rouges et c’est à la Fromagerie du Saloir que j’ai pu saliver à la vue de tous ces pots et en déguster quelqu’un. Vous l’imaginez, je suis repartie avec de quoi agrémenter mes petits-déjeuners pendant un moment !

Le miel dans tous ses états

Au coeur de cette belle nature des Pyrénées, je ne peux passer à côté de nos amies les abeilles et de leur délicieux miel… Et pourtant j’ai raté la découverte du Pavillon des Abeilles !

Visite guidée, ateliers de fabrication de pain d’épices, produits cosmétiques à base de miel, ce lieu me plaît d’avance ! Malheureusement, c’était fermé quand je m’y suis rendue. Vous l’avez compris, ce n’est que partie remise, surtout quand je vois l’engouement de ceux qui s’y sont rendus. À ajouter à ma To do list de Cauterets donc.