Je vous emmène… est la nouvelle série de partage d’expérience à Cauterets. Retrouvez au travers de ces articles, les aventures et les tests de nos ambassadeurs.

Au pied de la face Nord.

Je m'appelle Matthieu, je vis sur Cauterets et fais des photos de nos belles vallées depuis plusieurs années. Lors de la course des refuges de juillet 2016, je suis monté au refuge des Oulettes pour couvrir l'événement et aussi pour me retrouver en face de notre montagne mythique sur Cauterets, le Vignemale.

C'est pour moi une première de partager en vidéo mon expérience et c'est un bonheur de pouvoir vous montrer mon "chez moi".

En partant du pont d'Espagne, il faut compter 3 heures de marche et si on veut s'économiser la montée vers le lac de Gaube, il y a toujours la possibilité de prendre le télésiège qui vous amène en 15min au lac. Du coup plus que 2 bonnes heures de marche pour arriver au pied du Vignemale, au refuge des Oulettes.

Un monument, une montagne, un sommet.

Le Vignemale est, pour moi, une montagne magique, mystique, qui impose le respect et l'émerveillement. Tout au long de la montée, j'ai l'impression qu'il grossit à vue d'oeil, je longe les cours d'eau, je ne m'arrête pas sinon je vais arriver tard au refuge mais si je m'écoutais je prendrais des photos tous les 5 mètres tellement le décor est beau.

Je suis parti assez chargé en matos photos, du coup j'ai pas mal de poids à porter en plus du mien 🙂 j'ai mis 2h15 entre la sortie du télésiège et le refuge des Oulettes mais c'est pour la bonne cause, je sais que la nuit va être courte et que je vais me faire plaisir en photo face au "boss".

En arrivant sur la terrasse du refuge, beaucoup de monde, la météo est parfaite, je fais mon petit panoramique et je commence à me repérer 2, 3 spots pour faire des photos. Je choisis de me mettre en dessous du refuge pour avoir au premier plan les ruisseaux qui descendent du glacier. Le soleil se couche et la lumière devient féérique.

IMG_4763

Se sentir tout petit.

C'est vraiment l'impression que j'ai à chaque fois que je suis face au Vignemale, les 900 mètres de roche sont impressionants, le plus difficile est de retransmettre cela, c'est pour çà que je mets souvent des humains sur mes photos comme çà vous pouvez vous rendre compte de la grandeur des lieux.

Après un copieux repas au refuge, je ne traine pas trop car je sais qu'il va falloir se lever tôt, très tôt, à 4h30 pour pouvoir faire de beaux clichés, j'apprécie chaque instant et vers 10h je me prépare à redescendre avec une nouvelle fois des images pleines la tête.

C'est une balade photographique assez facile, peu de contrainte (hors le poids du matériel) et beaucoup de plaisir. Allez y c'est incroyable !

IMG_4870

Au petit matin, les premières lumières sur la pique longue, les lumières du refuge et des randonneurs sont déjà au pied du Vignemale.
Au petit matin, les premières lumières sur la pique longue, les lumières du refuge et des randonneurs sont déjà au pied du Vignemale.