Je vous emmène… en rando au Marcadau – Cauterets Blog

Bonjour à tous !

Je m'appelle Xabi, je vis à Bayonne et aujourd'hui je vous emmène (avec ma chérie) en rando au Marcadau (autour des lacs de Cambalès) et au lac de Gaube. Je suis passionné de montagne et de photographie.

Pour profiter des meilleures lumières nous décidons de bivouaquer autour d’un des lacs.

Nous partons à 19h du pont d’Espagne en direction du refuge du Marcadau, 2h après notre départ nous apercevons le refuge et après une pause bien méritée, nous remplissons les gourdes et nous repartons en direction des Lacs de Cambalès.

Aidés d’une lune éblouissante et de nos frontales, nous arrivons à 22h30 au pied du premier lac à 2300m où nous décidons de planter la tente.

6h30 : Le réveil est frais et les premières lueurs autour de nous sont superbes. Le spectacle est grandiose et après un petit déjeuner bien mérité, nous entamons le reste de l’ascension jusqu’au
dernier lac situé à 2500m d’altitude, en direction du col de Cambalès.

L’ascension est belle et longe tous les lacs en altitude. La vue est imprenable. Après 2h d’ascension en s’arrêtant autour des lacs rencontrés, nous atteignons le dernier, bordé par quelques névés. L’eau est fraîche et le bain de pied est le bienvenu après tous nos efforts !

Après un pique-nique bien mérité, nous redescendons en direction du Marcadau. Nous passons près du lac d’Opale, connu pour sa couleur bleue turquoise. Il est 14h, le soleil est à son zénith et les réserves d’eaux commencent à manquer.

Nous prenons la décision de redescendre vers le refuge Wallon en laissant ce magnifique lac de coté. Nous y reviendrons très prochainement car il vaut également le détour.

17h : Nous retrouvons le plateau du Clôt. Le temps est mitigé mais nous décidons tout de même de rester une nuit de plus dans cet environnement féérique. Nous décidons finalement de monter
bivouaquer au Lac de Gaube. Aidé par le télésiège au dessus du Pont d’Espagne, nous nous rendons sur la première berge du Lac et admirons la vue magnifique sur les nuages dansants autour du Vignemale.

Quel plaisir de se réveiller le lendemain au pied de cet endroit magique ! Nous étions les seuls de ce coté la et l’instant fut inoubliable !

Après deux nuits passés dans la vallée, nous redescendons au Pont d’Espagne avec des souvenirs plein la tête.